Froth on the Daydream
Third print run
$160 $
French edition
Large format (10 x 14'')

More details

free shipping Free shipping

L'Écume des jours, manuscript by Boris Vian

L'écume des jours - titre manuscrit

In 1945, Boris Vian began composing a novel that would make history: L’Écume des jours (The Foam of Days, or Froth on the Daydream). A poignant love story between the protagonists Colin and Chloé, set in a musically surreal atmosphere filled with extraordinary visuals, it has resonated with entire generations who have recognised themselves in the youthful ardour of the characters, invented by an author who is today a cult figure.

écriture de Boris Vian

In this large-format box set, the L'Écume des jours manuscript is reproduced with the author’s original plan for the novel and preparatory notes. It will delight Boris Vian’s most loyal readers, as well as lovers of rare literary objects.

In our collection of framed manuscripts you can also discover a reproduction of the Déserteur manuscript, an anti-war song composed by Boris Vian in under two days in the form of a letter to the French president René Coty.

A manuscript written on the back of ministry notepaper

At the end of the Second World War, Boris Vian was but a young man of twenty-five – newly married, father to two children, jazz fanatic and above all the soon-to-be author of his first novel published by Gallimard, Vercoquin et le plancton (Vercoquin and the Plankton). He was a born writer – from the age of five he had dazzled adults with his maturity, intelligence and creativity across multiple disciplines.

feuilles de l'AFNOR - association française de normalisation

Nevertheless, the writer was employed as an engineer at AFNOR, the French association for standardisation. Sporting public-interest status until 1947, it today sits under the Ministry of Industry to offer product certification. AFNOR is in charge of setting the guidelines for many of the items that inhabit French daily life without many people being too aware of it. Its duties include centralising, establishing and imposing measures in areas such as packaging, the dimensions of technical equipment, designs and planning.

Although on paper, Boris Vian seemed suited to the job’s requirement for curiosity and inventiveness, one can imagine that his strong impulse towards liberty meant that he constantly came up against the association's rule-imposing mission. He occupied the role from 1942 to 1946, but quickly – as his colleagues could have attested – he neglected his assignments to concentrate on the novel he was starting to craft. He made unorthodox use of the materials at his disposal: his office desk was transformed into a writing desk, his drawer became a footrest to use in the pauses between chapters, and AFNOR-letterheaded paper served as the notepad for his literary composition.

"The story of L'Écume des jours is entirely true, because I imagined it from start to finish." Boris Vian


The manuscript of L'Écume des jours is paginated in the author’s hand from 1 to 222, a total of 440 pages. It is dated 10 March 1946, the author’s twenty-sixth birthday, though he reportedly finished writing it in June of the same year.

une des 440 pages du roman

The cover page displays the following: the title; the dedication ‘Pour mon bibi’ addressed to his first wife Michelle Léglise; the couple’s address at ‘98, rue du Faubourg Poissonnière’ in the 9th arrondissement of Paris; and the telephone number TRU.54-17 (the TRU prefix indicating the Trudaine area code). The manuscript is preceded by a handwritten foreword in which the writer shares his essential pleasures in life: love and pretty girls, music from New Orleans and Duke Ellington. It ends with his famous phrase: "the story is entirely true, because I imagined it from start to finish."

With periodic drawings by Boris Vian

The manuscript opens with the famous scene of Colin performing his ablutions at bathtime and follows him into the kitchen where Nicolas the chef is cooking. The attentive reader will discover within these pages the famed pianocktail, eel pâté, an ice-rink death scene, the Biglemoi, Jean-Sol Partre and the Duchess of Bovouard…

Drawings of characters and faces, alongside mysterious spirals and swirls, punctuate Vian’s text. His rounded, friendly handwriting flows across the back of AFNOR-stamped pages with few crossings-out, thus interweaving dossiers on chemical fire extinguishers, canned tomato purée and slatted bed springs with the twists and turns of Colin and Chloé’s love story…

Soon after, Boris Vian left AFNOR and finished his novel while working at the National Office for the Paper and Cardboard Industries.

dessins et illustrations de Boris Vian

Revealing the mechanics of Vian’s composition

The preparatory notes Vian made for writing L’Écume des jours are published at the end of the book. In them, is an initial plan for the novel in twenty-five chapters and a detailed author’s blurb, crowned with a drawing of a character with a long nose and a book-shaped wig.

The manuscript is held at the Bibliothèque nationale de France, while the notes and plans are owned by Boris Vian’s family.

A belated success and subsequent classic

Boris Vian died prematurely at the age of 39 on 23 June 1959, while at Le Marboeuf cinema in Paris at the screening of an adaptation of his work J’irai cracher sur vos tombes (I Spit on Your Graves) - an adaptation that he disowned. His relationship with success and criticism was complex. The pseudonym he chose under which to publish several controversial works didn’t prevent him from being censured and having to deal with trouble from the courts and tax authorities.

L’Écume des jours, published shortly after Vercoquin on 20 March 1947, was not immediately a success, despite establishing Vian’s clear talent as a musician and writer. Journalists were not interested and the novel was also a commercial failure, despite its release by the prestigious publishing house Gallimard. The subsequent failure of L’Arrache-cœur (The Heartsnatcher), published a few years later in 1953, convinced Vian to give up on literature and dedicate himself to other forms of artistic expression.

The tale of Colin and Chloé only found a receptive audience in the late 1960s and early 1970s, particularly after being reissued by the publishing imprint 10/18. It gradually became established as a classic, until it entered the La Pléiade classic author collection in 2010. It was recently the subject of a highly faithful and poetic film adaptation by Michel Gondry starring Romain Duris and Audrey Tatou in the title roles.

coffret de l'écume des jours

"Les éditions des Saints Pères, spécialisées dans la publication d'objets littéraires rares, ont tenu à ce que le manuscrit daté du 10 mars 1946, entièrement rédigé au dos d'imprimés de l'Afnor (la société qui employait alors le romancier comme ingénieur) retrouve une nouvelle jeunesse (...)"
"le petit plus de cette édition sont les notes préparatoires et on y voit vraiment la tristesse et la mélancolie du livre (...)"
"Le manuscrit de l'œuvre littéraire est publié pour la première fois dans une édition de luxe aux éditions des Saints-Pères (...)"
"54 ans après sa mort, l'auteur bat tous les records de vente avec la luxueuse édition du manuscrit de L'Écume des jours (...)"

"l'écriture de Vian est étonnement claire, elle est un peu ronde, et très sensuelle (...)"

"il y a quelque chose qui relève du trait de génie, c'est-à-dire que l'histoire sort, et elle sort d'un jet quasiment sans ratures (...)"

Customer reviews

M.F. Jamet

Bravo pour le travail patrimonial que fait votre maison d’éditions. La bibliothécaire que je fus y est très sensible !

Richard Queillé

Superbe livre livré rapidement et très bien protégé pour le voyage dans tous les sens du terme. Un vrai plaisir de relire l'écume des jours mais cette fois avec l'écriture de Boris Vian c’est différent, facilement lisible d’ailleurs, ses corrections, ses quelques dessins... Que du bonheur.

Sarah

J'ai recu ce livre de la part de mes parents pour mon anniversaire ! C'est sans doute le plus beau cadeau qu'ils m'aient fait. Cette edition est fabuleuse, bravo pour tout le travail mit en oeuvre. Je posséderai chacun des manuscrits un jour, c'est certain ! Longue vie aux Saints Pères.

Rien à dire, qualité au rendez-vous, présentation identique au premier mais dans une taille différente (respect de la taille du manuscrit d'origine), le premier était déjà très beau (L'hygiène de l'assassin d'AMélie Nothomb) celui ci est magnifique, dépéchez vous il n'y en aura pas pour tout le monde ! le bon gout est de ne pas avoir choisit j'irai craché sur vos tombes ! après avoir publié Nothomb...

Un bel ouvrage plein d'émotion
Un vrai plaisir de lire un manuscrit, de suivre pas à pas le texte, les hésitations, les annotations, le tout ponctué des griffonnages
qui accompagnent la recherche d'inspiration, peut-être...

Très beau produit pour les fans de Boris Vian. Bon rapport qualité/prix. Un collector à conserver et à transmettre de générations en générations...

Magnifique livre ! De très grande qualité. Lecture aisée. On lit avec beaucoup d'émotion ce superbe chef d'oeuvre manuscrit de Boris Vian.

J'avais decouvert des parties de ce manuscript dans des livres et a l'expo de la Grande Blbliotheque, mais quel bonheur de pouvoir le voir dans son integralite!

Un ouvrage magnifique, précieux, à caresser avant de le lire. Le plaisir de redécouvrir un bouquin lu il y a longtemps, mais, surtout, de naviguer dans le manuscrit au gré des modifications de l'auteur. Une percée dans la pensée...
A offrir, c'est incontestablement un cadeau qui vaut plus que tout diamant futile.

Le livre a été acheté alors que l'édition n'était pas encore disponible: j'étais confiant, mais pas complètement !
Tout s'est très bien passé au final.
Superbe objet, complètement original bien sûr.

Que dire de ce manuscrit si ce n'est que c'est certainement l'un de ceux les plus émouvants à découvrir !

Ce livre était destiné a notre fils pour son anniversaire. Il adore Boris Vian et a trouve cette édition magnifique.
Très beau manuscrit , très bien relié.
Une œuvre a recommander.
Bref L'écume des jours présente ainsi est le plus beau des cadeaux

Un ouvrage magnifique qui vous plonge dans l'esprit de l'auteur. Un livre indispensable à toute bonne bibliothèque.
Une grande émotion de tenir ce livre entre ses mains.

Un magnifique cadeau à faire à toutes celles et ceux qui ont aimé ce roman.
Il y a l'émotion de découvrir l'écriture de Boris Vian, il y a la beauté de l'objet (il est en super grand format, mais il est très bien emballé) et les notes inédites à la fin... Franchement, on n'hésite pas !

Voici un livre magnifique (la photo ne rend pas bien sa joliesse). Il est grand, lourd, avec un très beau papier, une superbe reliure et les écrits originaux de Vian qui sont admirablement présentés. Sa beauté justifie amplement son prix. Je l'ai offert en cadeau à ma fille qui adore l'Ecume des jours, qui est la plus belle histoire d'Amour surréaliste qui soit.

Alors pour les amateurs de beaux livres, les inconditionnels de Vian, et les amoureux éternels de "Chloé et de Colin", je conseille vivement cet ouvrage aussi somptueux qu'une pièce de collection.

Déjà détenteur du coffret d'Amélie Nothomb, je dois avouer que les Editions des Saints Pères frappent encore un nouveau gros coup.... Et dans tous les sens du terme, ce deuxième volume en édition limitée est vraiment imposant...
On a aussi droit à un autoportrait dans les premières pages, et nouveauté, on peut authentifier son exemplaire en envoyant son nom et numéro de livre aux Editions....
Ce manuscrit est très bien fini, avec des décors dorés réussis comme pour celui d'Amélie N.

J'ai eu un peu peur à l'ouverture de ma boîte aux lettres ; l'emballage de ce livre rentre tout juste dans une boîte normalisée, mais vraiment en forçant... Alors pour l'extraire j'ai dû défaire l'emballage depuis la boîte aux lettres.

Bref, pour conclure, si ce coffret vous tente, n'hésitez pas, vous ne serez pas déçu(e)(s)...

JE SUIS COMBLEE PAR CE MANUSCRIT DE BORIS VIAN "L'ECUME DES JOURS";JAMAIS JE N'AURAIS PENSER ACQUERIR CETTE OEUVRE.NE PAS HESITER SI VOUS ETE UN PASSIONNE PAR L OEUVRE DE VIAN.

Plaisir intense que celui de pouvoir lire ce que Boris Vian a écrit, tel qu'il l'a écrit. Une écriture sûre et élégante.
L'impression de se pencher par dessus son épaule alors qu'il écrit. Plus encore, l'impression de dévaler l'escalier aux côtés de Colin. mais là c'est la magie Vian tout court qui opère.

En parrallèle de la fabuleuse exposition au Musée des Lettres et Manuscrits et de la sortie du film de Gondry, voila que les éditions Saints Pères sortent, en édition limitée à 1000 exemplaires, le manuscrit de l'écume des jours de Vian, écrit à seulement 26 ans.

On ne reviendra pas sur l'histoire en elle même, cruelle, poètique et romantique, ni sur l'ambiance qui a baigné son écriture, entre jazz et surréalisme, tout, ou presque a déja été dit et écrit à ce sujet, mais bien plus sur l'objet en lui même, magnifique fac similé du manuscrit qui impressionne par la maîtrise dont fait preuve le jeune Vian. En effet, ce qui frappe dès le premier coup d'oeil, en dehors des dessins infiniment poétiques et presque naifs réalisés par la main de l'auteur, c'est la quasi absence de ratures ou de lourdes corrections. Vian tenait déja toute entière son histoire lorsqu'il se mit à l'écrire et c'est pratiquement d'un jet qu'il semble l'avoir couchée sur le papier.

Les dessins qui illuminent le texte, entièrement rédigé sur papier à en-tête de l'Afnor (l'Association Française de Normalisation), Vian est encore ingénieur à cette époque, sont à la fois touchants et infiniment poètiques, presque zazous si vous me passez l'anachronisme.

Inutile de préciser que le travail de reproduction est minutieux et en tout point parfait et fait de ce beau livre l'ornement indispensable à toute bibliothèque un tant soit peu riche en oeuvres rares.